24/10/2011

Jours 5 et 6 : Journées de transition

Nous nous réveillons avec un arrière-goût d’alcool de riz et le sentiment que notre séjour dans les hauteurs du Vietnam touche à sa fin. Mais avant, petite visite dans un marché très local situé à 10 km de Muong Khong. Rien de très excitant, le marché est assez banal. Nous reprenons ensuite la route, facile, vers Lao Cai. Le danger vient plutôt de notre fatigue et nous tâchons donc d’être attentifs, même si les kilomètres semblent longs. Nous arrivons à destinations où nous nous mêlons au trafic de la ville, certes moins démentiel qu’à Hanoi, mais toujours effrayant. Nous dinons sur place où nous goutons, entre autres, de la viande de chèvre. Nous roulons ensuite jusqu’à Sapa où nous devons rendre les motos. De là, après une visite au marché, nous reprenons un bus pour redescndre à Lao Cai et clôturer notre rando. Nous y faisons encore quelques parties de billard, dont Dan est très friand. Après un dernier repas en altitude, nous prenons le train de nuit de 20h05 pour rentrer à Hanoi. Dan, lui, doit également aller à Hanoi, mais prend le bus de nuit. Nous lui faisons donc nos adieux et le remercions chaleureusement pour son accueil et sa sympathie.

Nous arrivons à 4h45 du matin à la gare d’Hanoi. C’est très tôt et on se demande ce qu’on va bien pouvoir faire. On décide de se rendre dans une auberge de jeunesse, quitte à devoir payer une nuit supplémentaire pour être arrivé si tôt. Le trafic est quelque peu endormi (ouf !) mais déjà pas mal de gens sont dans les rues. Mais quand dorment-ils ? Nous arrivons à l’auberge où ils nous acceptent malgré l’heure. On en profite pour prolonger la nuit de quelques heures. A 11h, nous nous rendons dans l’agence qui a organisé notre rando pour remettre nos combis et récupérer nos gros sacs. Surprise, Dan vient nous dire un dernier au revoir autour d’une Bia Ha Noi. Les responsables de l’agence sont clairs : nous sommes maintenant des amis et nous devrons leur remettre de nos nouvelles pendant et après notre voyage ! Nous passons l’après-midi à lézarder dans les rues de la capitale. Nous visitons notamment le grand parc de la ville, où les vietnamiens se retrouvent pour pratiquer du sport en masse : course à pied, yoga, tennis-foot, badminton,…  Au détour d’un café, un homme me prend littéralement les chaussures aux pieds (des bêtes tongs achetées une poignée d’euros chez Traffic). Il me montre qu’elles sont abimées et qu’une réparation s’impose. Pas le temps de lui dire que je n’en ai cure, il est déjà à son affaire. Une dizaine de minutes plus tard, il me rend mes chaussures en me demandant 300.000 dongs, soit 10€ ! Je lui en laisserai finalement 200.000, en lui faisant comprendre que je ne le porte pas dans mon cœur. Bref, on n’hésitera plus à refuser quoi que ce soit, quitte même à être quelque peu déplaisant. On passe la soirée tranquillement dans un bar en regardant le match de foot Vietnam – Ouzbékistan à la tv (score final: 1-1). Contrairement à ce que l’on pensait, le football est bien le sport le plus populaire ici. On rentre finalement à notre auberge d’où nous réservons notre voyage du lendemain : la visite de la baie d’Along.

09:21 Écrit par amaury dans Vietnam | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vietnam, voyage |  Facebook |

Commentaires

Pour la baie d’Along, on attend les photos ! ;)

Écrit par : Juju | 24/10/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.