21/10/2011

Jour 2 : L’aventure commence

Les couchettes n’étaient pas très confortables mais quelques cannettes de Bia Ha Noi nous ont aidés à passer une nuit tranquille. Nous sommes réveillés par le contrôleur juste avant d’arriver à Lao Cai, capitale dans la province du même nom, niché à plus de 1000 mètres d’altitude. Notre guide, Dan, nous y attend. Le premier contact (en anglais) est agréable et on sent déjà que l’aventure vaudra son pesant de cacahuètes. Nous prenons directement la bus pour Sapa, ancienne citée balnéaire française dans les hauteurs de la province. Après un petit-déjeuner typique, nous prenons possession de nos chambres dans un petit hôtel correct. Après, nous passons au plat de résistance : le test des motos (des Honda 125cc, à l’apparence de scooters). Nous sommes tous les trois néophytes. Seul Mathieu a conduit un scooter dans sa jeunesse. Les premiers mètres sont périlleux et le doute s’installe un peu. Dan nous emmène au stade de Sapa (une sorte de prairie géante) pour nous entrainer. Manque de chance, des gamins ont pris possession de l’endroit. Pas grave selon Dan qui trouve que nous nous en tirons déjà pas mal… Là, on ne l’a pas trop compris. Bref, nous nous mettons en route vers le village de Tai Phin. Les mirettes grandes ouvertes, nous découvrons toute la beauté des montagnes vietnamiennes et des rizières, à perte de vue. Une véritable révélation pour nous, nous sommes déjà conquis. Nous sommes en pleine saison de récolte du riz. Dan, qui connait tout le monde, nous fait signe de nous arrêter sur le bord du chemin. Nous allons à la rencontre des paysans qui nous apprennent comment récolter l’or blanc. Un moment formidable. Nous traversons ensuite plusieurs villages éloignés où vivent les minorités ethniques (il y en a 54 au Vietnam). Pour retourner sur Sapa, Dan nous propose d’emprunter des bumpy roads, on nous allons pouvoir démontrer notre nouveau talent sur moto. Ou pas. La qualité des routes est en général déjà très mauvaise (voire impraticable), mais Dan nous fait passer par des chemins où je ne pensais même pas passer à pied… Passages de rivières, côtes de plus de 15% remplies d’énormes cailloux, tout y passe. Mais pas sans casse. Aurélien inaugure la belle série de chutes (à laquelle j’ai grandement contribué). J’ai réussi à fendre la carrosserie avant de ma bécane. Aurélien n’a lui-même pas besoin de moto pour chuter.  Coincé dans une côte, il laisse le guidon à Dan et se met sur le côté de la route. Un peu trop… Il bascule dans le ravin et s’offre une belle chute qui a bien fait rire un paysan qui passait par là. Nous retournons finalement à Sapa où nous méritons bien un massage d’une heure. Il faut dire qu’à 6$ le massage, on n’allait pas s’en priver… J’en profite pour digresser quelque peu sur le niveau de vie ici. Les prix sont bien moins élevés qu’en Europe, principalement pour la nourriture. Les gens vivent dans des conditions de confort bien moins élevées que les nôtres (maisons étroites et mal entretenues, mobilier restreint et de mauvaise qualité,…) mais cela ne semble pas les déranger. J’ai parfois été étonné du soin qu’ils apportent à leur tenue vestimentaire (surtout les jeunes), qui n’est pas tout le temps en accord avec le cadre précaire dans lequel ils vivent. Tout le monde possède un GSM ainsi qu’une antenne parabolique (même dans les villages éloignés). Et petit message pour mes collègues de Proximus : ici, le 3G est présent partout, même au sommet des montagnes ! Revenons à nos moutons. Dan nous a conviés à souper avec sa famille. Assis par terre dans sa modeste habitation, nous goutons à des spécialités vietnamiennes typiques et véritables, bien différentes de ce qu’on peut trouver à Hanoi, trop touristique. Nous faisons également connaissance avec ce qui deviendra notre pire ami/ennemi : l’alcool de riz. Le repas fut largement arrosé et nous prirent la direction d’un bar de Sapa pour jouer au billard. C’est là que notre journée (et nos souvenirs de la soirée) se terminent.

IMG_7696.JPGIMG_7707.JPGIMG_7727.JPG

 

 

 

 

 

IMG_7702.JPGIMG_7732.JPGIMG_7745.JPG

17:52 Écrit par amaury dans Vietnam | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vietnam, voyage |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.